REPÈRES, SIGNES ET CARTOGRAPHIE

Comment rendre accessible sans aménager ? Comment rendre accessible tout en conservant la saveur et l’authenticité des lieux que l’on traverse ? Comment rendre accessible sans aménager ou presque ? La mise en place d’une série d’outils pour pratiquer simplement le territoire tente d’apporter une réponse à ces questionnements.

carte

carte2

161116-detail-cartographie-blog-2

161116-detail-cartographie-blog

 

DSC01417DSC01937DSC0196713680773_1189918127695070_1703234277675786079_n© Nicolas Joubard-04112

Une carte, dessinée à la main, reproduite sur des dépliants papier, que l’on emmène avec soit ou imprimée sur de grands plateaux de châtaigniers, ponctuant le territoire, comme tables d’orientation ; des codes, simples ; des balises ; des signes ; des repères dans le paysage permettent de s’orienter, d’accéder à de nouveaux itinéraires et instaurent une nouvelle pratique du territoire.

Image 3Image 1DSC02193DSC02036DSC02027DSC02056© Nicolas Joubard-03953IMG_2283

Dans le cadre du projet de la Vallée de la Vilaine, commandité par Rennes Métropole et en collaboration avec l’agence ter, cuesta et bureau cosmique
Photographies de Nicolas Joubard, Alexandra Cohen, Bureau Cosmique et Léa Muller

Image en une : archive de la Society of Swedish Literature in Finland dans la catégorie des lieux inconnus // la boîte verte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

***

Publicités

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑